ROYAL VETERAN CAR CLUB BELGIUM   asbl
dernière mise à jour : 10-02-2012
LES CONSTRUCTEURS BELGES PAR DANIEL ABSIL
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
Sélectez ci-dessus un constructeur et, au besoin, pressez sur la touche "Home"

ADK - s.a. des Automobiles de Kuyper     1922 - 1930
Rue Lesbroussart, 32 à Ixelles puis rue Verheyden, 249 à Anderlecht

Mécanicien liégeois, DE KUYPER entamera en 1922 la construction automobile à BRUXELLES par des voitures composites. Un 4 cyl. d'abord (70 x 110) avec moteur SCAP à arbre à cames en tête qu'il améliorera en 1925 avec le freinage sur les 4 roues (système PERROT) puis avec moteur SERGANT (70 x 120).
En 1927, il sortira un modèle 6 cyl. léger de 1,6 l (moteur CIME) puis produisit en 1928 un 8 cyl. en ligne de 2,3 l avec soupapes en tête (moteur SCAP) lequel sera construit en quelques exemplaires conjointement avec les 4 et 6 cyl. jusque fin 1930. Une ADK type 4-22 participa au meeting de DINANT en septembre 1922.

ALATAC - Automobiles Catala.     1912-1914
Ateliers à Braine-le-Comte
Magasins et bureaux rue Ten Bosch, 124 à Ixelles

Firme créée par Etienne CATALA dont la marque ALATAC était un anagramme de son nom. Deux modèles de voiture furent fabriqués, l'un de 9/12 cv, l'autre de 12/16 cv, moteur d'origine française de marque CHAPUIS-DORNIER. Il s'agissait d'un 4 cyl. à soupapes latérales.

Le châssis était de marque française MALICET-BLIN, les roues à rayons étaient démontables et ces véhicules disposaient d'un élégant radiateur coupe-vent. Trois ALATAC participèrent au rallye d'OSTENDE de 1914.

ALBERTA     1906

Constructeur présumé de véhicules.

ALFA-LEGIA     1912-1921
Liège

Cette marque fut créée par le pilote liégeois KLINKHAMMERS qui participa au meeting de SPA de 1912 avec deux voitures légères. Il s'agissait de petites voitures de sport à moteur 4 cyl. de 1,4 et 1,9 l.

Après la guerre en 1919, les ALFA-LEGIA seront des assemblages de pièces d'AUSTRO-DAIMLER provenant d'anciens stocks de guerre. Vers 1920-1921, il modifiera des BUICK dans le style ABADAL qui seront vendues sous le nom de BRUCK-SPORT. Le sigle de la marque se caractérisait par une reproduction du perron liégeois sur le radiateur.

ALP - s.a. des Automobiles Leroux-Pisart.     1919-1920
Bd de Waterloo, 51 Bruxelles

Voiture légère conçue par l'ancien ingénieur de chez GERMAIN et METALLURGIQUE, André LEROUX, associé au Français André PISART. Il s'agissait d'une voiturette dotée d'un moteur DECOLOGNE ou BALLOT de 4 cyl. à soupapes latérales de 1850 cc ou de 2121 cc, le châssis provenant de chez DYLE et BACALAN.
En 1921, ALP disparaît pour laisser la place à la SOMEA.

Altona condor.jpg
Prototype Altona Condor 1946     © Historicar

ALTONA - Altona Motors Anvers     1938 - 1946
Borgerhout

La firme fut fondée par un ancien dessinateur de chez MINERVA, M. DE BELDER. Le grand modèle d'ALTONA fut une camionnette à trois roues type GOLIATH.

Cette firme fabriqua aussi quelques voitures à roue arrière unique.

Un prototype sport appelé CONDOR fut fabriqué en 1946 sur base de ce modèle.

A.M. - Les Ateliers Métallurgiques de Nivelles     1952-1953
Nivelles

Cette firme construisit quelques autobus. Les moteurs utilisés étaient des LEYLAND et des BUSSING.
Quant aux carrosseries, elles formaient coques (licence MARMON-HERRINGTON).

AMA - American Motor Car Agency     1913

Cette société belge d'importation de véhicules américains utilisait des châssis provenant des Etats-Unis, que le carrossier ETS. MINET FRERES habillait de manière originale: roues fils Métropole et radiateurs arrondis.
En 1913, une AMA termina seconde de la course des 20 km au "Meeting d'OSTENDE".

ANGLO FRANCO BELGE     1939

Constructeur présumé de camions.

ANTOINE - Société Victor Antoine Fils & Cie     1900-1905
43, Quai St-Léonard - Tilff-Liège

Cette société construisit d'abord des moteurs de motos, puis fabriqua des motos sous son propre nom.
Elle produisit ensuite des voiturettes équipées du moteur KELECOM monocylindre de 4 et 9 cv monté à l'avant et d'une boite à 2 vitesses, châssis tubulaire et direction à volant incliné. Ces voiturettes furent vendues aux PAYS-BAS sous le nom “LA TORPILLE”. Des moteurs de 15/25 cv furent fabriqués jusqu'en 1905 pour d'autres constructeurs.

APAL - s.à.r.l. Application Polyester Armé de Liège     1961 à nos jours.
25, rue de la Fontaine - Blegny-Trembleur (Liège)

Spécialisé dans le travail de la fibre de verre, Edmond PERY se devait de songer à la construction automobile. Il présentera au Salon de BRUXELLES de 1962 un très joli coupé GT deux portes à moteur VW ou PORSCHE (150 exemplaires dont une trentaine à mécanique PORSCHE).

En 1965, il sera le précurseur de la fabrication des monoplaces de Formule Vé (350 exemplaires en Europe) et se spécialisera ensuite dans les buggies dont 5.000 carrosseries seront produites de 1968 à 1973 (BUGGY, RANCHO, JET, AVVI) et dont certains modèles tels la CORSA à portes papillons ou L'HORIZON, 1968-1969 ± 10 exemplaires) seront particulièrement élaborés.

Connu pour ses répliques de la PORSCHE 356 (APAL Speedster) dont la production s'étendra de 1981 à 1994 (± 700 exemplaires) il ne parviendra pas à passer au stade de la production de son prototype APAL FRANCORCHAMPS élaboré sur base de la MERCEDES 190E en 1984, et dont seulement deux exemplaires seront construits. En 1992, apparaît l'APAL SPORT ONE kitée sur la base de la PONTIAC FIERO, mais la vente de ce modèle restera confidentielle.

Edmond PERY sera également l'auteur d'un prototype de véhicule tout terrain conçu pour DAF en 1974 et du projet VARIO d'un design très élaboré conçu pour VW en 1992.

AQUILA - Société Générale de Constructions Mécaniques.     1900-1902
63, quai du Hainaut - Bruxelles

Installé à la même adresse que les ETS. FOIDART & ROSENTHAL, cette société fut fondée en 1900. AQUILA construisit des voitures de 8 et 12 HP sous licence française MAILLARD.

ASTRA - s.a. Astra Motors.     1929-1931
259, rue de la Petite Voie - Herstal-Liège

Constituée en 1929 au capital de 3.000.000 de francs par Messieurs DEMEY, COENE, DELFOSSE et SIMON, cette société qui disposait d'un atelier de 1.400 m² produira quelques voitures à traction avant à joints GLAENZER équipées d'un moteur SCAP 4 cyl. de 1.100 cc, et de 4 roues indépendantes (conduites intérieures quatre portes, conduite intérieure deux places et torpedo sport 2/3 places).

Exposé au salon de BRUXELLES de 1929, ce modèle issu du prototype belge JUWEL, était l'exacte copie à quelques détails près de la TRACTA conçue par l'ingénieur français GREGOIRE et constitue un exemple choquant de plagiat industriel.
Les versions 6 et 8 cyl. ne furent probablement jamais construites.

ATA - Atelier de Construction d'Automobiles Texeira     1914
Trooz

Mathieu VAN ROGGEN présentera sous le nom de ATA des voitures 4 cyl. de 1.5 l, 2.2 l, 3 l et 4 l (8, 12, 16 et 20 HP). Il reprendra dès 1919 le groupe Impéria qui absorbera l'usine TEXEIRA.

AUTO GARAGE     1911
Bord de Sambre - Actuel bd Tirou Charleroi

Dirigée par HAUVAST, la société AUTO GARAGE était connue dans la région pour son atelier de réparation et la vente d'accessoires automobiles.
Lors de l'exposition de CHARLEROI de 1911, elle présentera un châssis nu et une voiture carrossée.

AUTO MIXTE - s.a. Auto Mixte.     1905-1913
93, rue Fiayeneux (puis 546) - Herstal-Liège

Ces voitures construites avec un système de propulsion PIEPER utilisant l'essence et l'électricité furent présentées en 1906 à l'exposition Universelle de MILAN. Il s'agissait d'une voiture munie d'un moteur à essence de 4 cyl. actionnant une dynamo reliée à une batterie d'accumulateurs (coûteux et fragiles) ainsi qu'à la transmission. Les changements d'allures s'obtenaient en utilisant une manette sous le volant qui modifiait la puissance donnée par le moteur à pétrole par la variation d'excitation de la dynamo - le freinage était magnétique.

Deux moteurs différents étaient proposés un 2/24 cv (100 x 120) et un 30 cv (125 x 125). Cédant à la mode, AUTO MIXTE présentera au Salon de BRUXELLES de janvier 1909 un châssis équipé du moteur DAIMLER KNIGHT sans soupape.
Dès 1910, cette firme produira principalement des véhicules lourds (industriels et camions) ainsi que des omnibus de 34 places pesant 920 kg livrés à LONDRES et qui se caractérisaient par des roues arrières motrices actionnées par des moteurs électriques indépendants permettant la suppression du différentiel.

En 1912, AUTO MIXTE prendra le nom de PESCATORE, patronyme de son Administrateur délégué mais cessera toute activité pendant la guerre de 1914. Ses ateliers serviront ensuite à la construction des motocyclettes de marque GILLET.

AVIOR     1946-1947

Sous cette marque fut construite une voiture à 2 places ressemblant à l'ADLER TRUMPF JUNIOR.
Suspension à ressorts, mais indépendante sur les 4 roues, moteur 4 cyl. de 1,9 l développant 70 cv, l'AVIOR aurait été fabriqué en Grande-Bretagne. D'autres projets de carrosserie restèrent à l'état de plan.