ROYAL VETERAN CAR CLUB BELGIUM   asbl
dernière mise à jour : 10-02-2012
LES CONSTRUCTEURS BELGES PAR DANIEL ABSIL
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
Sélectez ci-dessus un constructeur et, au besoin, pressez sur la touche "Home"

CAMBIER     1898
Malines

Quelques Cambier à moteur horizontal placé à l'avant et à transmission par chaînes furent construites à Malines en 1898. Il s'agissait de petites voitures construites sous licence octroyée par le constructeur français CAMBIER (LILLE) qui eut une activité assez importante de 1897 à 1905.

CAP     1914

Voiturette deux places en tandem construite en Belgique en 1914. De conception britannique, ce cyclecar était équipé d'un moteur J.A.P. deux cylindres refroidis par air.

CATALA (voir ALATAC)     1913-1914
Braine-le-Comte

Sous le nom de ALATAC, Etienne CATALA construisit quelques voitures en 1913 et 1914. Utilisant des éléments en provenance de France (châssis MALICET et BLIN et moteurs CHAPUIS-DORNIER à soupapes latérales), deux modèles de cette marque sont connus, une 9/12 cv de 1520 cc et une 12/16 cv de 2300 cc.

CELI     1970

Fin 1970, le constructeur belge Aldo CELI procède aux premiers essais de son prototype de Formule V particulièrement soigné sur le plan esthétique. Mis en chantier en mai 1970, sans le moindre soutien financier, sa réalisation avec ses réservoirs logés dans les flancs lui donne des allures de F2.

CHRISTIAEN EMILE     1900
Plassendael

Constructeur présumé de voitures.

CLAEYS-FLANDRIA     1955
Zedelgem

Au salon de BRUXELLES de 1955, les Ateliers CLAEYS de ZEDELGEM qui produisaient les motocyclettes FLANDRIA présentent un prototype de voiturette à moteur arrière JLO monocylindre de 250 cc. Avec un châssis à tube central et une carrosserie à deux portes, cette voiturette de deux places pouvait atteindre 80 km/h. Elle ne sera cependant pas commercialisée.

COUNE (Carrosserie Jacques COUNE)     1947-1970
Avenue de la Couronne - Bruxelles

Coune Volvo.jpg
Volvo 122 Amazone cabriolet     © Historicar

Jacques COUNE, né en 1924, a signé dans les années 60 quelques belles transformations de modèles de production courante: breaks Peugeot, B.M.W. 600, Mercedes 220 SE et cabriolets Volvo 122 Amazone à 4 et à 2 places ainsi que des hard-tops pour MG, DKW et Fiat 1500 cabriolets. C'est également dans ses ateliers que sera réalisée en 1963 la carrosserie de la monoplace MASERATI de F1 peinte aux couleurs de l'équipe nationale belge.

La création de la MGB Berlinette – attraction principale du salon de Bruxelles de 1964 – permettra à Jacques COUNE d'inscrire son nom dans l'histoire des constructeurs automobiles belges. Cette carrosserie spéciale qui, peinte dans un rouge profond, n'était pas sans rappeler les beaux modèles italiens de l'époque, fera l'unanimité de la presse et du public.

Coune MG.jpg
MG Berlinette 1964     © Historicar

Des 56 unités produites – dont 38 exemplaires seront exportés aux U.S.A., en Allemagne et en Hollande – un seul modèle faisant l'objet d'une commande spéciale d'Alec Issigonis Directeur de B.M.C.) disposera d'une conduite à droite.

Retenons également les très jolies transformations avec phares également carénés de M.G.B. cabriolets équipées du Hard Top original Jacques COUNE et l'apparition en 1966 – toujours sur base M.G.B. – d'une version Targa Spider luxueusement équipée et très performante.

Jacques COUNE cessera ses activités dans le domaine de la transformation et de la création automobile au début des années 70. Mais son nom sera encore associé à celui de Charly de PAUW et du Musée de l'Automobile de Bruxelles qui ouvrira ses portes en 1984 sous la place Rogier, musée dont il sera le conservateur. Le décès de Charly de PAUW quelques années plus tard, la fermeture du Musée de l'Automobile de Bruxelles et la dispersion de cette collection – dont une partie restera exposée à Autoworld – sera le moment choisi par Jacques Coune pour se retirer complètement d'une activité longtemps consacrée à l'automobile ainsi qu'à la restauration de voitures anciennes.

COMPAGNIE INTERCOMMUNALE D'ELECTRICITE     1898
Herstal

Cette firme présentera en 1898 une voiturette.

COMPAGNIE LIEGEOISE D'AUTOMOBILES     1899-1901
Rue Lairesse, 83-85 à Liège

(Construction liégeoise automobile) Quelques voiturettes 3 roues KNAP, s'inspirant de la Léon Bollée, et quelques 4 roues seront produites par cette société liégeoise entre 1899 et 1901 sous licence américaine DURYEA.

CYCLECARS R&D     1921
Rue de Fétinne, 60 à Liège

Richard et D'Haegelaer exposent au Salon de Bruxelles de 1921 des cyclecars.