ROYAL VETERAN CAR CLUB BELGIUM   asbl
dernière mise à jour : 28-05-2015
LES CONSTRUCTEURS BELGES PAR DANIEL ABSIL
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
Sélectez ci-dessus un constructeur et, au besoin, pressez sur la touche "Home"

KAHN     1950-1952
Ixelles (Bruxelles)

Robert KAHN, mécanicien à Ixelles, fit construire en 1950 un racer 500 équipé d'un moteur FN, la KAHN Spéciale 1.
Complètement redessinée durant l'hiver 1951-1952, la nouvelle KAHN Spéciale 2 bénéficiait, outre une carrosserie plus basse, mieux finie et plus jolie, d'un bicylindre à plat BMW. Cette initiative restera cependant sans lendemain, tout comme son projet d'élaborer un moteur 2 cyl. en V de sa conception au départ de pièces d'INDIAN et de BSA.

KELLNER     1910-1930

Fin 1910 est présenté au Salon de Paris une PIPE de 80 cv. équipée par le carrossier belge KELLNER.
Il s'agissait d'une conduite intérieure d'aspect assez futuriste avec pare-brise en coupe-vent.
Peu d'informations semblent subsister sur les activités de KELLNER auquel il est encore fait référence au Salon de Bruxelles de 1930.

KLEINSTWAGEN (Ets DE REUCK)     1951-1952
Gand

Inspirés d'une voiturette de conception allemande assez rudimentaire, quelques prototypes plus élaborés sont présentés par les Ets DE REUCK de Gand au Salon de Bruxelles de 1952. Quelques prototypes carrossés en coupé et en cabriolet deux places seront construits. Ils étaient pourvus d'une suspension par anneaux en caoutchouc, les quatre roues étant indépendantes. Quant à la motorisation, il s'agissait d'un JLD de deux cylindres deux temps de 400 cc. refroidi par eau.
Un deux cylindres opposés à deux temps, refroidi par air, et d'une cylindrée de 350 cc. était également prévu.
La KLEINSTWAGEN ne sera finalement pas commercialisée.

KNAP Société de Construction Liégeoise d'Automobiles)     1897-1899
Rue des Wallons puis rue Lairesse 83 - 85 à Liège

Conçues par le technicien français Georgia KNAP, originaire de Troyes, les voiturettes KNAP à trois roues - dont une roue arrière motrice - furent d'abord produites à Liège à partir de 1897-1898.
Sa construction s'inspirait de la Léon BOLLEE.

Le moteur était un monocylindre horizontal de 4 cv. à allumage électrique, deux vitesses et transmission par chaîne.
Les premières voiturettes KNAP furent exposées à Liège au Café National où se tenait alors le Salon du Cycle, puis à l'exposition de Bruxelles en mars 1899. C'était le grossiste en bicyclettes LOPPART qui assurait la représentation de KNAP, des courses ayant même été organisées pour ses seuls clients. Bien que vendu en Angleterre sous le nom de " The Tourist ", ce véhicule déjà démodé ne fut plus construit après 1899.

KNAP retournera en France où il poursuivra la construction de motocyclettes et de voiturettes à moteur monocylindrique.
Quant à la firme beige " Société de Construction Liégeoise d'Automobiles ", elle obtint la licence de construction pour la Belgique de la DURYEA américaine qu'elle produira jusqu'en 1903 et dont la distribution à Bruxelles était assurée par un garage de la marque installé au 147 de l'avenue de l'Hippodrome.

KOPPEL (Compagnie Belge de Vélocipèdes)     1901
rue de Fétinne n°60 à Liège

En 1901 KOPPEL construit quelques voiturettes à moteur monocylindrique monté à l'arrière et relié à l'essieu arrière par engrenage.
La voiture disposait d'une carrosserie tonneau à quatre places et l'accès au moteur se faisait en soulevant la carrosserie. On pouvait faire démarrer le moteur par un levier placé près du siège.
La partie avant du châssis contenait la direction et pouvait être dissociée de la partie arrière contenant le moteur.
La publicité d'époque met en évidence le " système KOPPEL " breveté.